Les types de direction assistée

20 Mai 2019 | Mécanique auto

Vous le faites désormais sans vous en rendre compte, tourner votre volant vous parait même très simple, non ? On aurait tendance à l’oublier mais le simple fait de tourner les roues n’a pas toujours été chose facile. En effet, les voitures sans direction assistée se montrent très difficiles à conduire par rapport aux voitures qui en sont dotées. Quels sont exactement les différents types de direction assistée et comment fonctionnent-ils ? Avatacar vous explique tout.

Commande en ligne sur Avatacar.com

À quoi sert la direction assistée d’une voiture ?

La direction assistée d’une voiture sert, comme son nom l’indique, à assister le conducteur dans ses changements de direction. La direction assistée est un système qui facilite considérablement le braquage des roues directrices, sur lesquelles, pour les voitures tractions, repose tout le poids du moteur. Les tournants ou manœuvres deviennent donc beaucoup plus souples, faciles et rapides. Ceci dit, la direction assistée ne sert pas que dans le changement de direction des roues. Elle sert également lorsque le véhicule avance en ligne droite. Et oui, même en conduisant tout droit, la direction assistée est en action !

La direction assistée permet également d’éviter de ressentir dans le volant les chocs subis par les roues. Ces chocs peuvent provenir par exemple d’une route en mauvaise état, d’un obstacle, d’une crevaison…

La direction assistée est donc un précieux élément qui accompagne le conducteur au quotidien. Les voitures n’étant pas équipées de direction assistée sont plus difficiles (physiquement) à conduire. En effet, sans aide, le volant supporte « tout le poids » des différents organes qui permettent de réaliser le mouvement des roues. Tourner le volant devient alors plus compliqué qu’avec la présence d’une direction assistée.

Même avec la présence d’une direction assistée, votre volant restera toujours relié aux différentes pièces natives de la voiture permettant le braquage. De ce fait, si un jour votre système de direction assistée vient à être défaillant vous pourrez toujours continuer à tourner votre volant tant bien que mal.

Le système de direction d’une voiture

La direction assistée « assiste » le système de direction mécanique de la voiture, mais de quoi, ou plutôt de quelles pièces, est-il composé exactement ?

Les pièces majeures qui constituent le système de direction d’une voiture sont le volant, la colonne et pignon de direction, des cardans, la crémaillère de direction, des biellettes, des rotules

Avec ou sans direction assistée, ces pièces seront toujours présentes et nécessaires. La pièce maîtresse de la direction d’une voiture est la crémaillère de direction. C’est elle qui reçoit les informations de mouvement transmises par le volant et qui les retransmet aux roues grâce aux biellettes et rotule de direction.

D’ailleurs, le système de la direction assistée se focalise sur l’assistance de la crémaillère. C’est cette pièce et elle seule qui sera aidée dans son mouvement pour faciliter le braquage des roues. Le reste des pièces suivra le fonctionnement de la crémaillère. Sachez donc que la direction assistée assiste la crémaillère de direction.

Lorsque le volant tourne, tout le système de direction se met en œuvre. La rotation commence par la colonne de direction, le cardan et le pignon de direction. Celui-ci, en se mettant à tourner, entraîne la crémaillère de direction. A son tour, celle-ci actionne alors les biellettes et rotules de direction pour faire tourner les roues.

Schéma simple d’un système de direction :

SystemeDirection

Quels types de direction assistée existe-il ?

Direction non assistée

Dans le cas d’une voiture sans direction assistée, la crémaillère de direction fonctionnera seule. Le système de direction marche donc comme expliqué précédemment. La seule différence notable est la difficulté pour le conducteur de braquer ses roues. En effet, la conduite sera plus dure et les les changements de direction seront plus compliqués à réaliser qu’avec l’aide d’une direction assistée.

Direction assistée hydraulique (DAH)

Dans le cadre d’une direction assistée hydraulique, de nouvelles pièces font leur apparition pour assister le mouvement des roues et donc le système de direction natif.

Pour un système hydraulique, vous retrouverez :

  • Un réservoir d’huile de direction assistée
  • Une pompe hydraulique
  • Un distributeur (ou boitier de direction)
  • Un bloc d’assistance

Direction assistée hydraulique

Lorsque le moteur du véhicule se met en marche, le liquide de direction monte en pression grâce à la pompe hydraulique. Celle-ci est entraînée par la courroie accessoire, elle-même mise en mouvement par le moteur. Le liquide de direction à haute pression est ensuite envoyé vers le distributeur, qui le renverra sous basse pression au bloc d’assistance. Le distributeur, en fonction du mouvement de la direction, enverra l’huile au bloc d’assistance par la gauche ou par la droite (par une sortie ou par l’autre) selon la direction souhaitée.
Mouvementhuile

C’est donc à ce moment précis que l’aide à la crémaillère opère, lorsque l’huile arrive dans le bloc d’assistance.

Le bloc d’assistance constitue un circuit fermé avec un servomoteur et un refroidisseur. Ce dernier permet notamment de baisser la température de l’huile, devenue très chaude avec la pression. Le système de direction assistée hydraulique marche de manière mécanique. Il fonctionne donc en continu (même si le véhicule est en ligne droite) jusqu’à l’arrêt complet du moteur.

Direction assistée électro-hydraulique (DAEH)

Le système de direction assistée électro-hydraulique se compose des mêmes pièces que le système hydraulique avec, en supplément, un calculateur.

Direction assistée électro-hydraulique

Le principe de fonctionnement du système est le même que celui du système hydraulique à une différence près : la pompe hydraulique est entraînée de manière électrique par le calculateur, et non mécaniquement par la courroie accessoire.

L’avantage de ce système par rapport au système hydraulique est que la pompe hydraulique peut gérer la puissance de son régime en fonction du besoin de la voiture. Cela signifie qu’elle sera à plein régime dans les virages ou à faible vitesse. A l’inverse, elle sera à bas régime dans les situations de ligne droite ou à grande vitesse.

Le système de direction assistée électro-hydraulique permet d’économiser du carburant par rapport au système hydraulique. En effet, il permet de ne plus monopoliser la courroie accessoire. De plus, le calculateur optimise au maximum le fonctionnement du système, économisant ainsi de l’énergie.

Direction assistée électrique (DAE, EPS ou EPAS)

Le système de direction assistée électrique se compose des pièces suivantes :

  • Un calculateur
  • Un moteur électrique
  • Un capteur de couple

Direction assistee electrique

Avec un système de direction électrique, le circuit hydraulique disparaît totalement. Le système entier est géré électroniquement.

Direction assistée électrique

Comment fonctionne-t-il ? Le capteur de couple mesure la position et le couple appliqués par la colonne de direction. Cette information parvient ensuite au calculateur qui va alors calculer le couple d’assistance supplémentaire nécessaire. Puis il pourra l’appliquer grâce au moteur électrique. Celui-ci va à son tour entraîner la crémaillère et donc les roues.

FonctionnementDAE

Ce système, complètement électrique, ne fait fonctionner le système de direction que lorsque cela est nécessaire. Ainsi, dans des situations de ligne droite ou à grande vitesse, il ne fonctionnera pas.

À noter, le système de direction assistée électrique « sur colonne de direction » est efficace pour les citadines et crossover.

Pour les véhicules comme les SUV, 4X4 ou encore les voitures de sport, on utilise le système de direction assistée électrique « avec entraînement par courroie ». Cela comprend un moteur électrique accompagné d’une petite courroie dentée. Ce système est nécessaire pour les véhicules demandant beaucoup de puissance.

Le système de direction électrique permet de réelles économies de carburant car il ne fonctionne pas en continu. Il remplacera, à terme, les systèmes de direction assistée hydraulique et électro-hydraulique.

Vidéo d’une direction assistée électrique


revision

Sources : www.auto-tuto.com ; www.fiches-auto.fr