Tout savoir sur le marquage des pare-brises

2 Août 2021 | Mécanique auto

Avez-vous déjà remarqué le marquage présent sur votre pare-brise ? Une série de chiffres, lettres et pictogrammes dont on ne comprend pas forcément bien la signification.

Il y a pourtant beaucoup de choses à savoir sur le sujet et votre pare-brise, tout comme vos pneumatiques, sont soumis à une réglementation et une homologation propre à chaque pays. En effet, votre véhicule est composé de carrosserie, de pneumatiques et d’environ 4m² de parties vitrées.

Comment lire le marquage de votre pare-brise ? Que signifie exactement ce marquage sur votre pare-brise ? Quelle est la réglementation Européenne ? Quels sont les différents types de verres ?

Avatacar vous informe dans cet article sur tout ce qu’il faut savoir sur le marquage des pare-brises.

La réglementation Européenne autour des pare-brises

 

La législation européenne concernant les pare-bises ainsi que les vitres avant (conducteur et passager) oblige les automobilistes à laisser passer à minima 70% de luminosité à l’intérieur de l’habitacle. Il n’est donc pas autorisé de modifier la transparence de vos vitres et pare-brise à l’exception d’une raison médicale avérée.

Les pare-prises doivent répondre à la norme ECE du règlement n°43. Le marquage sur le pare-brise doit contenir tout un lot d’informations sur le verre notamment ses caractéristiques (exemple : vitrage feuilleté) le pays d’homologation, la date de fabrication et le sigle certifiant de sa conformité aux normes.

Toutes les vitres doivent être marquées de façon « indélébile, visible et lisible » afin de pouvoir identifier correctement les informations.

Exemples de codes d’homologation pour chaque pays (attention le pays d’homologation peut différer du pays de fabrication) : (E1) Allemagne, (E6) Belgique, (E9) Espagne, (E11) Royaume-Uni ; E2, pour la France; E3, pour l’Italie; E4 pour la Hollande

Cette réglementation répond aux besoins de sécurité suivants :

  • Résistance du pare-brise en cas de choc
  • Bonne visibilité afin d’optimiser le confort de conduite du conducteur
  • Affronter toute sorte de conditions météorologiques
  • Résistance aux bruits et impacts

La signification du marquage sur votre pare-brise

 

Pour lire correctement le marquage de votre pare-brise, vous devez connaître tout ce que celui-ci comporte.

Comme vu précédemment, on y trouve le code d’homologation mais pas seulement. Le marquage présente beaucoup d’informations différentes, les voici :

  1. La marque du véhicule (exemple : volkswagen, Citroën, Fiat…)
  2. Le type de verre* (exemple : verre feuilleté)
  3. Le Fabricant du verre
  4. Le code du pays d’homologation (exemple :E2 pour la France)
  5. Le code de fabrication selon des normes étrangères Américaines. Aux USA c’est le DOT (Department Of Transportation) qui se charge de délivrer les certifications pour les normes vitrage. Il n’est pas peu probable de trouver un pare-brise avec deux homologations superposées (ECE R 43 pour l’Europe et le numéro DOT pour les USA)
  6. Le code d’homologation CE répondant aux normes du règlement n°43 et le numéro d’autorisation
  7. L’homologation chinoise

*Je : verre renforcé ; II : verre feuilleté ; III : verre feuilleté traité anti-vent ; IV : verre en plastique ; V : autres verre avec taux de transmission de la lumière en dessous de 70%; VI : double vitrage avec un taux de transmission de la lumière en dessous de 70%;

Il est possible également de trouver la date de fabrication ainsi que le taux de transparence du verre.

Il est possible de lire aussi d’autres pictogrammes :

verre acoustique

Ce pictogramme signifie « verre acoustique ». Cela veut dire que le pare-brise est conçu avec un verre anti-bruit.

  • L’écriteau solaire signifie que le verre est thermique, il réfléchie la chaleur grâce à une couche métallique en surface du verre.
  • L’écriteau IR signifie que le verre est athermique. Grâce à une couche d’argent entre chaque couche de verre, le pare-brise réfléchi et dissipe jusqu’à 75% de l’énergie thermique.

verre athermique

Ce pictogramme signifie que le verre est athermique et composé d’une couche réfléchissante en surface afin d’absorber la chaleur.

verre anti uv

Verre athermique avec un filtre ultraviolet en surface. Ce pare-brise vous protège des rayons ultraviolets du soleil.

verre anti-dégradation

Le verre anti-dégradation est un verre renforcé plus résistant qu’un verre classique.

Il existe aussi des verres athermiques permettant de réduire la réflexion de la lumière évitant ainsi l’éblouissement.

Les différents types de verres

Le pare-brise fait partie intégrante de votre sécurité au volant. Au fur et à mesure des années il a évolué afin de remplir toutes les conditions les plus favorables pour une conduite confortable. Autrefois conçu en verre trempé qui n’était qu’un seul gros bloc de verre, aujourd’hui le pare-brise est composé de verre feuilleté ou laminé qui sont plusieurs couches de verres superposés.

Il existe plusieurs types de vitrage sur votre véhicule :

  • Le pare-brise
  • Les vitres latérales
  • Les rétroviseurs
  • La vitre arrière

Pour chaque vitre, il y a un verre bien spécifique qui doit avoir son propre marquage, donc être homologué. Par exemple, pour le pare-brise ainsi que pour les vitres latérales le verre feuilleté est obligatoire alors que le verre teinté est interdit sur le pare-brise et vitres latérales avant. Pour les toits panoramiques (plus rare) il existe aussi un verre spécifiquement conçu pour les grandes surfaces vitrées et pour les formes spéciales.

C’est pourquoi chaque verre a une place :

  • Le verre feuilleté : C’est le verre le plus utilisé. Composé de deux couches de verres, cela permet en cas de choc ou de dégradation que seule la première couche se brise et pas le pare-brise en entier.
  • Le verre athermique : Comme vu précédemment, il existe plusieurs sortes de verres athermiques : filtre anti uv, filtre anti-reflet, filtre réfléchissant la lumière… Cela permet de limiter la chaleur et les rayons du soleil entrant dans l’habitacle.
  • Le verre teinté : Récemment soumis à de nouvelles réglementations, le verre teinté permet de réduire la luminosité dans l’habitacle. Rappelons-nous que pour le pare-brise et les vitres latérales avant il faut conserver une luminosité d’au moins 70%.
  • Le verre Hydrophobe : Conçu pour faire face aux intempéries et grâce à une couche en silicone en surface à l’extérieur du pare-brise, l’eau glisse par temps de pluie et la visibilité du conducteur augmente de 33%.
  • Le verre électrochrome : Utilisé pour les toits vitrés, ce type de verre réagit grâce à une impulsion électrique permettant de passer d’un verre blanc à opaque en quelques minutes. Cela permet une réduction de 20% du rayonnement.

Les verres autos ont une importance non négligeable pour votre sécurité, il s’agit du premier poste de test lors des contrôles de sécurité en cas d’accident. Leur homologation est des plus strictes de tous les éléments constituant votre voiture. D’autre part, le pare-brise tient un rôle essentiel au niveau de votre sécurité lorsque vous êtes au volant : il vous assure une bonne visibilité tout au long de votre conduite mais aussi une réelle protection en cas de chocs. De nouvelles technologies de verre permettent de faciliter votre conduite (verres anti-reflets, athermique, anti-bruit…), c’est pourquoi il est important de savoir lire le marquage présent sur votre pare-brise afin de savoir de quel verre vous disposez.