Les pneus auto-réparants ou Selfseal

24 Juin 2019 | Pneus

Aujourd’hui, la sécurité est au cœur des préoccupations des fabricants de pneumatiques. Ceux-ci ont eu l’idée de créer des pneus capables de s’auto-réparer après une crevaison. Cette technologie innovante est un gage de sécurité puisqu’elle évite la perte de pression pouvant conduire à l’éclatement ou le déjantage du pneu. Avatacar vous en dit plus sur le fonctionnement des technologies Selfseal, Seal Inside et ContiSeal.

Commande en ligne sur Avatacar.com

La technologie Selfseal

La technologie anti-crevaison « Selfseal » a été introduite par Michelin. Comme la technologie Runflat, Selfseal permet de continuer à rouler sans danger après une crevaison. Mais à la différence des pneus Runflat, qui sont capables de supporter le véhicule même avec une pression nulle, les Selfseal ne subissent pas la moindre perte de pression.

Comment est-ce possible ? Comme leur nom l’indique, les pneus Selfseal sont auto-réparants. Ils sont dotés sur tout leur pourtour intérieur d’un agent colmatant proche du mastic. Dès qu’un corps étranger (clou par exemple) transperce la bande de roulement, cette matière se fixe tout autour afin d’empêcher une perte de pression. Si le corps étranger ne reste pas à l’intérieur du pneu, elle viendra reboucher le trou de l’intérieur.
La technologie Selfseal peut réparer des trous allant jusqu’à 6 mm de diamètre.

Quelques exemples de pneus Selfseal :

Michelin n’est pas le seul manufacturier à avoir fabriqué des pneus auto-réparants. Pirelli a aussi développé sa propre technologie anti-crevaison, Seal Inside. Elle fonctionne sur le même principe, grâce à une couche présente à l’intérieur du pneu et permettant de colmater n’importe quel trou jusqu’à 4 mm de diamètre. Lorsque le corps étranger se retire de la bande de roulement, l’agent colmatant vient aussitôt reboucher le trou de manière complètement étanche. Ainsi, il n’y a aucune perte de pression.

contisealQuelques exemples de pneus Seal Inside :

Chez Continental, la technologie anti-crevaison est appelée ContiSeal. Son fonctionnement reste le même. Comme le Selfseal et le Seal Inside, la technologie ContiSeal ne nécessite pas obligatoirement le TPMS, elle est donc compatible avec n’importe quelles jantes.

Avantages des pneus auto-réparants

  • Ils permettent de gagner du temps. Une crevaison sur la route des vacances est souvent synonyme de perte de temps car il faut s’arrêter sur le bord de la route puis changer la roue. Or, cette manipulation peut s’avérer plus compliquée qu’il n’y paraît, notamment si vous ne l’avez jamais fait auparavant ou que vous n’avez pas de cric. Aussi, la roue de secours n’est pas toujours accessible et il est parfois nécessaire de d’abord retirer tous les bagages que vous airez passé du temps à caser dans le coffre.
  • Bien que plus chers à l’achat, ils permettent finalement de réaliser des économies. En effet, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer au garage pour faire changer votre roue ou faire vérifier l’équilibrage de votre roue de secours. Vous ne paierez donc pas de main d’œuvre.
  • Les pneus auto-réparants permettent de prendre la route l’esprit serein. En effet, la crevaison est la première cause de panne sur la route des vacances, elle est donc redoutée par beaucoup de français. En sachant qu’une crevaison ne vous empêchera pas de continuer à rouler pour atteindre votre destination, vous devriez être plus tranquille.
  • Ils assurent aussi une meilleure sécurité. Une crevaison peut vous amener à perdre le contrôle de votre véhicule, ce qui est dangereux pour vous mais aussi pour les autres automobilistes.
  • A l’inverse des pneus Runflat, ils peuvent être montés sur tous les véhicules. Il n’est pas nécessaire d’être équipé de capteurs de pression TPMS.

Les pneus auto-réparants sont donc non seulement pratiques, mais aussi sécurisants. Découvrez aussi les pneus Runflat, autre technologie permettant de rouler après une crevaison, en cliquant ici.

Pneumatiques sur Avatacar.com